Conjonctivite : symptômes, causes et et traitements


🏾 C'est quoi une conjonctivite ?

Conjonctivite est une inflammation de la conjonctive sans présumer de son origine infectieuse ou pas. Considérée comme une pathologie ophtalmologique mineure et spontanément résolutif, elle ne doit pas être négligée par leur potentiel épidémique et les risques de séquelles visuelles.

La conjonctive est un mince tissu clair et lubrifiant qui recouvre la partie blanche de l'œil et tapisse l'intérieur de la paupière. Lorsqu’elle est irritée par une infection ou des allergies, les petits vaisseaux sanguins sont plus visibles, les yeux sont rouges et gonflés et parfois ils ont un écoulement collant.

Conjonctivite

Certains types de conjonctivite sont très contagieux. Leur origine peut être virale (95% des cas), bactérienne, allergique ou irritative. La vision n’est généralement pas affectée et ont comme symptôme commun un œil rouge et qui coule.

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent aider à soulager l'inconfort et à limiter sa propagation.


🏾 La conjonctivite est-elle contagieuse ?

La conjonctivite causée par des bactéries ou des virus se transmet très facilement d'une personne à l'autre (contagieux). Chaque type de germes peut se propager d'une personne à l'autre de différentes manières. Ils se transmettent généralement d'une personne infectée à d'autres par


🏾 Quels sont les symptômes de la conjonctivite ?

Différents types conjonctivite peuvent s'accompagner de symptômes légèrement différents :

  • Rougeur dans le blanc de l'œil ou de la paupière interne.
  • Gonflement de la conjonctive avec augmentation de la production de larmes.
  • Les yeux qui piquent, sensation granuleuse, envie de se frotter les yeux ou sensation d'avoir un corps étranger dans un ou les deux yeux
  • Écoulement (pus ou mucus) dans un ou les deux yeux qui forme une croûte pendant la nuit et cela peut faire coller vos paupières au réveil.
  • Lentilles de contact qui sont inconfortables et/ou qui ne tiennent pas en place sur l'œil.
Conjonctivite

🏾 Types et causes de conjonctivite

La conjonctivite est l'étiologie la plus répandue de rougeurs et d'écoulements oculaires. Bien qu'il existe de nombreux types de conjonctivite, virale, allergique et bactérienne sont les trois plus courantes.

◉ Conjonctivite virale

Très contagieux, la conjonctivite virale est le type de conjonctivite le plus courant. Les virus impliqués font partie de la famille des adénovirus ou des herpès virus et les virus éruptives (rougeole, oreillons, rubéole) présents dans la petite enfance.

Les conjonctivites virales présentent les mêmes symptômes que les formes bactériennes mais les sécrétions sont plus séreuses que purulentes.

La plupart de ces conjonctivites sont spontanément résolutive. Cependant, selon la cause de la conjonctivite virale, certains patients peuvent présenter des symptômes ou des conditions supplémentaires :

  • Adenovirus : L'infection adénovirale est hautement contagieuse, souvent bilatérale, bruyante avec une sensation de corps étranger (atteinte cornéenne), un chémosis et une photophobie peuvent être présents. . Il existe quatre présentations cliniques reconnues de la conjonctivite à adénovirus : kératoconjonctivite épidémique, fièvre pharyngoconjonctivale, conjonctivite folliculaire aiguë non spécifique, kératoconjonctivite chronique.
  • Herpès (HSV) : touchant plus particulièrement les sujets ayant un terrain atopique ou autoimmun, le HSV peut provoquer une maladie dans n'importe quelle couche de l'œil, et les manifestations courantes comprennent la blépharite, la conjonctivite folliculaire, la kératite et la kératouvéite.
  • Entérovirus : Elle se manifeste sous forme d’épidémies de conjonctivites aiguës hémorragiques à début brutal.
  • Autres causes de conjonctivites virales : Molluscum contagiosum, Rougeole, Oreillons, Papillomavirus, virus varicelle-zona (VZV).

◉ Conjonctivite bactérienne

Dans les conjonctivites bactérienne, un œil est touché en général, puis assez souvent l’autre œil est touché dans un second temps. Elle est généralement associée à un écoulement purulent ou mucopurulent qui a tendance à coller aux cils.

De nombreux micro-organismes sont susceptibles d’être responsables d’une conjonctivite bactérienne parmi lesquels Staphylococcus aureus, Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae. D'autres causes bactériennes incluent Neisseria gonorrhoeae, Chlamydia trachomatis et Corynebacterium diphtérie.

◉ Conjonctivite allergique

Les conjonctivites allergiques sont associées à des démangeaisons, un chémosis et un œdème des paupières et surviennent le plus souvent suite à l’exposition à des pollens ou à d’autres allergènes susceptibles d’être en contact avec les culs de sac conjonctivaux.

Conjonctivite

Conjonctivite allergique saisonnière

◉ Autres causes de conjonctivites

Tout patient présentant une douleur modérée à sévère, une perte de vision, une photophobie, un écoulement purulent sévère, des cicatrices conjonctivales, des épisodes récurrents ou une absence de réponse au traitement doit être rapidement orienté vers un ophtalmologiste.

🏾 Diagnostic

Il n'est généralement pas difficile pour un professionnel de la santé de diagnostiquer une conjonctivite en fonction des antécédents du patient, des symptômes et d'un examen de l'œil. Bien que les symptômes puissent être les mêmes quelle qu'en soit la cause, il existe quelques signes pour aider à déterminer si l'œil rose est une infection bactérienne ou virale (Un test d'acuité peut être effectué pour voir si la vision a été affectée).

Les signes permettant de différencier une conjonctivite virale et bactérienne

Table 1 : Comment différencier une conjonctivite virale et bactérienne
Conjonctivite bactérienne Conjonctivite virale
Sensation de corps étranger Rare Fréquent
Symptômes généraux Absents (sauf syndrome oculoglandulaire) Possibles (respiratoire, malaise général)
Sécrétion Mucopurulente Aqueuse
Réaction conjonctivale Papilles ++ Follicules + Follicules +++ Papilles +
Atteintes cornéennes Rare Fréquent pour l’adénovirus
Adénopathie prétragienne Rare Fréquent

◉ La conjonctivite allergique survient de façon saisonnière lorsque le nombre de pollen est élevé, les yeux démangent intensément et associé souvent avec d'autres signes de maladie allergique, comme le rhume des foins, l'asthme ou l'eczéma

◉ Diagnostic biologique des conjonctivites

  • Votre médecin peut envoyer un échantillon des sécrétions autour de votre œil à un laboratoire pour identifier l'organisme spécifique (Neisseria gonorrhoea ++).
  • Il est possible d’utiliser un test diagnostique spécifique pour détecter la présence d’adénovirus dans la conjonctive (Ex: AdenoPlus test).
  • Pour l'herpès simplex, le prélèvement doit être effectué par un ophtalmologiste et les échantillons testés par IF, isolement du virus ou HSV-PCR.
  • La conjonctivite néonatale due à Chlamydia trachomatis est diagnostiquée par l'envoi d'un prélèvement de fornix conjonctival postérieur pour C. trachomatis IF.
  • L'isolement du virus ou la PCR spécifique aux picornavirus ou aux adénovirus peuvent être effectués pour l'investigation de l'éclosion

🏾 Traitement

Le traitement de la conjonctivite virale et bactérienne doit inclure l'éducation du patient pour réduire le taux de transmission.

Conjonctivite bactérienne : bien que généralement spontanément résolutive, elle peut être traitée pour aider à réduire la durée des symptômes.

Les antibiotiques (pommade ou collyre) sont la méthode de traitement la plus courante, le traitement initial de la conjonctivite bactérienne aiguë non sévère varie en fonction de l'agent antimicrobien, mais généralement il est administré à l'œil affecté toutes les 2 à 6 heures pendant 5 à 7 jours.

Conjonctivite virale : La plupart du temps, la conjonctivite virale est causée par les mêmes virus qui causent le rhume les symptômes sont généralement légers et disparaissent d'eux-mêmes en 7 à 10 jours, le traitement doit cibler le soulagement symptomatique avec des compresses froides et des larmes artificielles.

Dans de rares cas, d'autres virus comme l'herpès simplex ou le virus varicelle-zona peuvent être impliqués, ce qui peut provoquer des infections plus graves. Le traitement de la conjonctivite à herpès zoster comprend une combinaison d'antiviraux oraux ou/et de stéroïdes topiques.

Conjonctivite allergique : le traitement de la conjonctivite allergique consiste en un évitement des allergènes, des larmes artificielles, des compresses froides et des antihistaminiques pour arrêter l'inflammation.


🏾 Prévention

Une bonne hygiène peut aider à prévenir la propagation de la conjonctivite. Les choses que vous pouvez faire incluent :

  • Lavez-vous souvent les mains avec de l'eau et du savon.
  • Évitez autant que possible de vous toucher les yeux avec des mains non lavées.
  • Ne pas partager les serviettes ou les mouchoirs.
  • Lavez et Changez fréquemment les taies d'oreiller.
  • Essayez de ne pas partager de produits cosmétiques avec d'autres personnes et les remplacer régulièrement.
  • Manipulez et nettoyez correctement les lentilles de contact.

🏿 Questions fréquemment posées

Q : La conjonctivite disparaîtra-t-elle d'elle-même ?
R La plupart des conjonctivites disparaissent sans traitement et sans aucune conséquence en une semaine ou deux. Dans certains cas, la conjonctivite virale peut prendre 2 à 3 semaines ou plus pour disparaître.

Q : À quoi ressemble la conjonctivite?
R : Selon l’AFSSAPS : « La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, sans atteinte cornéenne. Sa présentation la plus fréquente est un oeil rouge, larmoyant, sans baisse d’acuité visuelle, peu ou pas douloureux, avec sensation de grains de sable dans les yeux. »

Q : Quel est le meilleur remède maison contre la conjonctivite ?
R :

Q : Combien de temps peut durer une conjonctivite ?
R : La conjonctivite virale augmente généralement en gravité jusqu'au jour 4 ou 5 et disparaît dans les 1 à 2 semaines suivantes pour une durée totale de 2 à 3 semaines. La conjonctivite bactérienne a tendance à durer de 7 à 10 jours mais peut être raccourcie par une administration précoce d'antibiotiques dans les 6 premiers jours suivant son apparition.


Référence

  1. Jeremy Hoffman - Adenovirus: ocular manifestations
  2. C. Creuzot-Garcher, A. Bron - Conjonctivites: clinique, bilan, étiologie, traitement
  3. P.-Y. Robert, A. Sabatier - Conduite à tenir devant une conjonctivite infectieuse
  4. Jordan M. Graff, MD, Hilary Beaver, M.D. – Adenoviral Conjunctivitis
  5. Gabrielle Weiner - Demystifying the Ocular Herpes Simplex Virus
  6. msdmanuals - Diseases Caused by Enteroviruses
  7. mayoclinic - Pink eye (conjunctivitis)
  8. AOP - Bacterial and viral conjunctivitis
  9. allaboutvision - Pink eye (conjunctivitis)
  10. Thibaut Marc - Étude de la prise en charge de la conjonctivite aiguë en médecine générale : enquête auprès des médecins généralistes de l’Eure et de la Seine Maritime
  11. CENTRE D´OPHTALMOLOGIE barcelona - Conjonctivite
  12. nidirect - Conjunctivitis
  13. HUG- L’OEIL ROUGE
  14. ncid - Conjunctivitis (Viral and Bacterial)
  15. NHS - Herpes simplex eye infections
  16. AAO - Conjunctivitis: What Is Pink Eye?
  17. CDC - Conjunctivitis (Pink Eye)
  18. WEBMD - How to Get Rid of Pinkeye
  19. Eva C - Conjunctivitis
  20. clevelandclinic - Pink Eye (Conjunctivitis)
  21. Amir A. Azari - Conjunctivitis
  22. WEBMD - How to Get Rid of Pinkeye
  23. RAJI, Mouna - CHLAMYDIOSE OCULAIRE: DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT.