Vaginose bactérienne : Qu'est-ce que c'est, Symptômes, Causes et Traitement


☰ Sommaire :

Ⅰ. Qu'est-ce que la vaginose bactérienne ?



Ⅱ. Flore vaginale normale

La flore vaginale normale, flore de Döderlein, est un milieu en constante évolution, présente dès les premiers jours de vie de la petite fille, elle reste pauvre jusqu’à la puberté puis les œstrogènes vont induire la sécrétion de glycogène, substrat favori des Lactobacilles spp. (Bactéries protectrices), le pouvoir acidifiant de ces derniers est à l’origine d’un pH vaginal entre 3,8 et 4,5 et permet ainsi d’écarter toute multiplication de la plupart des agents pathogènes.

vaginose bactérienne

Fig 1 : Fonction des lactobacilles dans l'inhibition des micro-organismes pathogènes(C. Ding, et al)



Ⅱ. Facteurs de risque

Les femmes atteintes de VB courent un risque accru de contracter une IST, comme le VIH, N. gonorrhoeae, C. trachomatis, T. vaginalis, M. genitalium, HPV et HSV-2 ; complications après chirurgie gynécologique ; complications de la grossesse ; et récurrence de la VB


NB : La vaginose bactérienne n'est pas une infection sexuellement transmissible (IST), mais elle peut augmenter le risque de contracter une IST telle que la chlamydia.


Ⅲ. Symptômes

◈ Les anaérobies produisent de grandes quantités d'enzymes protéolytiques de type carboxylase, qui décomposent les peptides vaginaux en une variété d'amines volatiles, malodorantes et associées à une transsudation vaginale accrue et à une exfoliation des cellules épithéliales squameuses, entraînant les caractéristiques cliniques typiques observées chez les patients atteints de VB



Ⅳ. Diagnostic de la vaginose bactérienne

Pendant longtemps, les critères de diagnostic d'Amsel étaient les critères cliniques les plus couramment utilisés. Cependant, ces critères n'ont pas permis de diagnostiquer une VB asymptomatique. Par la suite, score de Nugent , développé en 1991, est considéré actuellement comme le considéré gold standard pour le diagnostic de vaginose bactérienne

❶ Les critères de diagnostic d'Amsel, il nécessite au moins trois des quatre symptômes ou signes suivants

  • Écoulement fin, blanc, jaune, homogène
  • Clue cells à l'examen microscopique
  • Un pH du liquide vaginal supérieur à 4,5
  • Odeur de « poisson pourri », soit spontanée, soit après addition d’une goutte de potasse à 10 % aux secrétions vaginales (sniff-test)
Clue cells Gram stain

Clue cells

❷ La coloration de Gram de la flore vaginale, considérée comme la méthode de laboratoire standard de référence pour le diagnostic de la VB, est utilisée pour déterminer le score de Nugent Un score de 0 à 3 est cohérent avec un microbiote vaginal à prédominance de Lactobacillus, 4 à 6 avec un microbiote intermédiaire (émergence de G. vaginalis) et 7 à 10 avec vaginose bactérienne

La sensibilité et la spécificité des critères d'Amsel sont respectivement de 37 % à 70 % et de 94 % à 99 % par rapport au score de Nugent

Ⅳ. Vaginose bactérienne pendant la grossesse

OMS : Il existe des preuves que la vaginose bactérienne est associée à une incidence accrue d'issues défavorables de la grossesse (par exemple, rupture prématurée des membranes, accouchement prématuré et faible poids à la naissance). Les femmes enceintes symptomatiques doivent être traitées et celles qui ont des antécédents d'accouchement prématuré doivent être dépistées pour détecter les infections asymptomatiques.

Les femmes enceintes présentant une récidive des symptômes doivent être retraitées. Le dépistage des femmes enceintes asymptomatiques sans antécédents d'accouchement prématuré n'est pas recommandé.


Ⅴ. Traitement (the American College of Obstetricians and Gynecologists)

Le traitement est indiqué pour le soulagement des symptômes chez les femmes présentant une infection symptomatique et pour prévenir l'infection postopératoire chez celles présentant une infection asymptomatique avant un avortement ou une hystérectomie. Il est à noter que la VB se résout spontanément chez jusqu'à un tiers des femmes non enceintes et la moitié des femmes enceintes

  • Métronidazole 500 mg par voie orale 2 fois/jour pendant 7 jours ou
  • Gel de métronidazole 0,75% un applicateur plein (5 g) par voie intravaginale, une fois par jour pendant 5 jours ou
  • Crème de clindamycine à 2 % un applicateur complet (5 g) par voie intravaginale au coucher pendant 7 jours

Traitements alternatifs recommandés

  • Secnidazole (oral) 2 g en une seule prise ; ou
  • Tinidazole (oral) 2 g une fois par jour pendant 2 jours, ou 1 g une fois par jour pendant 5 jours ; ou
  • Clindamycine (orale) 300 mg deux fois par jour pendant 7 jours ou ovules 100 mg par voie intravaginale une fois au coucher pendant 3 jours.

◈ Il faut conseiller aux femmes de s'abstenir de toute activité sexuelle ou d'utiliser des préservatifs de manière cohérente et correcte pendant le régime de traitement . Les douches vaginales peuvent augmenter le risque de rechute.

◈ Les prébiotiques peuvent être efficaces lorsqu'ils sont utilisés en association avec une antibiothérapie systémique telle que le métronidazole



Références:

  1. The American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) : Updated guidance 2020
  2. Caitlin Colonna : Amsel Criteria
  3. Linda et al : Exploring the global vaginal microbiome and its impact on human health
  4. CHANTAL BERTHOLOM: Comment interpréter un prélèvement vaginal chez la femme enceinte ?
  5. Jacques RAVEL : Bacterial Vaginosis and Its Association with Infertility, Endometritis, and Pelvic Inflammatory Disease
  6. CDC : Sexually Transmitted Infections Treatment Guidelines, 2021
  7. BONDARENKO Olga : Pratique du prélèvement vaginal par les médecins généralistes dans la prise en charge des vaginoses bactériennes
  8. OMS: GUIDELINES FOR THE MANAGEMENT OF SEXUALLY TRANSMITTED INFECTIONS
  9. Chuanfeng Ding: Bacterial Vaginosis: Effects on reproduction and its therapeutics
  10. Karen Powell - Bacterial vaginosis: diagnosis and treatment
  11. Jack D Sobel - Bacterial vaginosis: Clinical manifestations and diagnosis
  12. Jack D Sobel - Mixed vaginitis-more than coinfection and with therapeutic implications